Viviane GRANIERI
Maître Praticien en PNL - Hypnose - EFT - Rebirth
Ashtanga et Kundalini Yoga - Lyon 1 et 4 - Valence - Annonay
Psycho-Somatothérapeute

Music-art-thérapie Lyon 1, Lyon 4 - Burdignes (42)

La music-art thérapie est un excellent média de découverte de soi et de son potentiel créatif par la libération des blocages et des peurs. 
Il s'agit d'utiliser différents support comme  le Masque qui permet de mettre en scène des émotions difficiles à exprimer à visage découvert. Celles-ci sont ensuite dansées avec le masque dans des danses tribales percussives qui permettent au corps de lâcher-prise sous l'impact du rythme répétitif et régulier des instruments à percussion.

La Danse exprimée de façon spontanée se fait face aux stagiaires présents et à tour de rôle. L'exposition au regard des autres va faire émerger les peurs (rejet, jugement) qui, progressivement vont se transformer positivement jusqu'à la guérison des blessures profondes. La bienveillance et le non-jugement sont inscrites dans le cadre afin d'assurer la protection du groupe.

L'Expression picturale Spontanée est également utilisée comme espace de libération d'une émotion présente chez le patient (colère, peur, tristesse) ou d'un processus en cours : repli sur soi, intériorisation émotionnelle, libération corporelle...).  La consigne repose sur l'expression spontanée d'un thème choisi avec le patient, qui représente une partie de sa difficulté. Il s'agit de courcircuiter le mental en proposant au patient de poser son ressenti sans modèle ni maîtrise aucune, simplement en laissant venir ce qui vient sans réfléchir ni vouloir réussir. C'est une étape de Construction Identitaire qui fait émerger la conscience de soi pour s'affirmer et dépasser les perceptions négatives sur soi. 

Cette étape de construction identitaire se fait aussi avec la marionnette (permet de traverser des processus liés aux peurs). Il s'agit de construire une marionnette en utilisant divers accessoires simples mis à la disposition des stagiaires, comme une boule en polystirène, un bâton, des bouts de tissus, du coton, des gommettes, des crayons, du carton. La difficulté consiste à créer son personnage à partir de presque rien et à le mettre en scène derrière le rideau comme dans un spectacle de marionnettes. Ce processus oblige le stagiaire à traverser des étapes liées  à une estime de soi souvent faible, une perception négative de ses capacités, un manque de confiance en soi qui rend cet exercice difficile pour certains, la peur de se perdre et de ne pas trouver le chemin vers une belle réalisation, la peur d'être jugé.

J'utilise également la voix comme média dans la mise en scène théâtrale des émotions exprimées à travers des textes créés par les stagiaires, les incitant ainsi à jouer ensemble et à se confronter au regard du groupe.