Viviane GRANIERI
Maître Praticien en PNL - Hypnose - EFT - Rebirth
Ashtanga et Kundalini Yoga - Psycho-Somatothérapeute - Coach de Vie - Coach Mental - Lyon - Valence - Saint-Etienne

santé

N'avez-vous jamais ressenti cette connection étrangement subtile entre votre pensée et votre corps qui vous fait prendre conscience de la puissance créatrice de vos pensées sur des symptômes comme la douleur ?

La puissance de vos pensées est telle que vous pouvez anesthésier une douleur dentaire pour la rendre supportable en attendant de voir votre dentiste favori.

Je vais vous apprendre comment y arriver.

Tout d'abord, installez-vous dans un lieu calme et agréable, bien chauffé et loin des nuisances sonores;

Puis prenez trois grandes respirations par le nez en insistant sur l'expir.

Elle doit être longue et profonde, soit environ 12 secondes. Allez jusqu'au bout du souffle sans effort en visualisant votre corps qui s'enfonce progressivement dans le sol, qui lâche prise.

Puis laissez monter la sensation douloureuse en la déconnectant de la pensée;

Il s'agit d'accueillir cette tension dans votre corps sans la juger ni l'intensifier, simplement l'identifier et la reconnaître.

Puis permettez à cette sensation douloureuse de s'atténuer progressivement en vous excusant de ne pas pouvoir vous occuper d'elle pour le moment et en lui promettant de le faire quand vous serez disponible. Demandez-lui de se mettre en veille le temps nécessaire en continuant à respirer profondément, concentré sur votre souffle et votre rythme cardiaque;

Il est nécessaire de déconnecter vos pensées afin de ne pas intensifier la douleur.

Rester centré et calme intérieurement le temps nécessaire car toute accélération du rythme cardiaque entraîne une accélération du métabolisme de base qui accentue la douleur.

Imaginez que la sensation se transforme progressivement en quelque chose de neutre.

Puis prenez votre rendez-vous chez le dentiste car il n'est pas souhaitable de garder une dent en crise.

Vous l'avez promis à votre douleur

 


Articles similaires